Tunisie Much Loved

sarahorchani

Ce matin, je sortais du bus. Je grelottais de froid et pourtant mon coeur brulait de chaleur. Les larmes de mes yeux n’étaient pas  dû aux températures glacières mais à l’émotion.

Je venais de voir ces photos magnifiques remplies de lumière, de force, de noblesse, de dignité, de grande classe, et honorant cette jeunesse tunisienne qui n’en finit pas de montrer les possibles  de ” forcer le destin à chaque carrefour”.

La veille, après le terrible attentat qui a fait 13 morts ,  les Journées Cinématographiques de Carthage annonçaient qu’elles seront maintenues. Le plus ancien festival de cinéma d’Afrique narguait le terrorisme  par un “No pasaran” culturel. Au lendemain de cette journée funeste, un foule y répondait. A quelques pas du lieu de l’attentat, des gens faisaient la queue pour voir un film. Un magnifique doigt d’honneur  aux terroristes.

Et cette  foule chantant avant de  voir un film qui défend…

View original post 251 more words

Advertisements